Qu'est-ce que le gaspillage alimentaire ?

mouche atmosphère météo

Alors que le tiers de la population subsaharienne meurt de faim, les poubelles françaises reçoivent 10 millions de tonnes de nourritures comestibles par an. Le gaspillage alimentaire est un sujet au cœur des débats !

Quand est-ce qu'on parle de gaspillage alimentaire ?

Le gaspillage alimentaire consiste à jeter de la nourriture comestible. Il intervient tout au long de la chaîne de production : dès la production jusqu'à la consommation en passant par la transformation, le stockage et la distribution. Le gaspillage alimentaire est un phénomène planétaire, sachant qu'un tiers de la production alimentaire mondiale disparaît prématurément.

Tous les acteurs de la chaîne de production ont leur part de responsabilité dans le gaspillage alimentaire. Les grandes distributions gaspillent 300 000 tonnes de nourritures par an. Les restaurants et établissements commerciaux jettent 432 000 tonnes et les foyers 1 896 000 tonnes.


Outre cela, notez que 85 % des déchets ménagers sont des nourritures et une personne gâche en moyenne 30 kg d'aliments par an. En France, 10 millions de tonnes d'aliments rejoignent le cycle de transformation de déchet chaque année. Mais pourquoi tant de gaspillage ?

Les origines du gaspillage de nourriture

Plusieurs facteurs ont été identifiés :

  • L'incompréhension de la signification de date de péremption
  • La mauvaise gestion du réfrigérateur
  • L'oubli dans le réfrigérateur
  • L'approvisionnement excessif encouragé par les promotions
  • Le manque de temps pour la gestion des restes de nourritures
  • La non-conformité aux attentes des clients dans les restaurants
  • Les avaries liées aux aléas du transport
  • L'exigence du tri et calibrage
  • La consommation de portions trop grosses entrainant des restes importantes
  • L'insuffisance du temps de restauration

Notez que 60 % des causes recensées ci-dessus peuvent être évitées.

Les plus gros gaspilleurs du monde

Le gaspillage alimentaire est un fléau planétaire. L'Amérique du Nord et l'Océanie sont les plus grands gaspilleurs de nourriture du monde, avec une perte moyenne de 300 kg par personne par an. Ils sont suivis de près par l'Europe et la Russie : 280 kg par personne/an. La Chine, la Corée du Sud et le Japon se trouvent en troisième position avec 240 kg de gaspillage par individu par an. L'Amérique latine, l'Asie Centrale, le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord en sont à 230 kg.


Les régions les moins gaspilleuses sont sans doute l'Afrique subsaharienne et l'Asie du Sud-Est avec respectivement 170 et 120 kg de perte individuelle chaque année. La FAO estime la quantité annuelle d'aliments gaspillée à 1,3 milliard de tonnes : 750 milliards d'euros jetés à la poubelle.

Comment lutter contre le gaspillage alimentaire, que faire des denrées gaspillées ?

La sensibilisation se présente comme l'une des meilleures solutions pour éviter le gaspillage de nourriture. Au niveau professionnel, elle permet de former tous les salariés sur la gestion optimale des nourritures sortant du cycle de commercialisation. En 2013, la France a mis en place avec l'ensemble des acteurs de la chaîne alimentaire le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire.


Il faut retenir que le gaspillage alimentaire, en plus de favoriser la famine dans le monde, occasionne également à l'État des pertes considérables en matière de gestion des déchets. La revalorisation est l'unique solution pour nos ordures organiques actuelles. Les experts de tout pays œuvrent actuellement au développement des énergies renouvelables à base de déchets organiques. L'ingénieur écologiste Mohamed Ayachi Ajroudi a réalisé pour l'Arabie Saoudite et le Bahreïn des centrales électriques basé sur des ordures ménagères. L'homme a été récompensé pour ses multiples travaux sur l'environnement. Notez que Mohamed Ayachi Ajroudi détient plusieurs sociétés de recyclage de déchets et de dépollution en France.